Parrainage: Avec 5€ par mois, financez la scolarité d'un enfant.

Accueil du site > Le blog > Pour Ellen, c’est le moment du départ...
alad-mali.org

Pour Ellen, c’est le moment du départ...

lundi 20 décembre 2010, par Catherine Fauré

Derniers jours avec les enfants de Katibougou !

"Une bronchite chronique sévère m’oblige à rentrer un peu plus tôt que prévu.

Mi-décembre a lieu le dernier cours avec les enfants.

J’essaie d’expliquer aux enfants en Bambara que les cours sont finis, la plupart des enfants me regardent, perplexes. Et moi, je me sens pleine d’émotions.

Pour adoucir le mal, il y a juste eu calcul ce matin avant la récréation. Après il y a dessin. Heureusement ils dessinent avec beaucoup de plaisir, mais il y a des enfants que je sens plus timides que d’habitude.

Le départ est dans l’air…

J’ai préparé des petits cadeaux pour les enfants : des crayons de couleur,des petits livres à colorier, une gomme et un crayon rayé en couleurs avec une joli gomme au-dessus.

Pour Oumou j’ai choisi parmi les images différentes un papillon, parce qu’elle m’a appris le mot en Bambara : « frifri ».

Pour Maïmouna un coccinelle, parce qu’elle est très petite et mignonne.

Pour Kalifa un orque, parce qu’il est costaud et aussi gentil.

En plus j’ai gardé toutes les feuilles avec leurs calculs, leurs exercices d’écriture et leurs dessins.

J’ai aussi des gâteaux néerlandais : des ‘stroopwafels’. Ils les ont bien savourés.

Finalement le moment de se dire « au revoir » est venu...

Je vois, à travers mes larmes, des larmes dans les yeux de quelques filles.

On s’embrasse et à ce moment-là, Naïma fond en larmes et nous faisons presque tous de même.

Je leur donne des bises, je les serre dans mes bras et puis ils partent tous en se retournant et en saluant.

Kambé san were, à l’année prochaine.

Parce que si tout va bien ; je reviendrai en octobre 2011.

Malgré toutes les difficultés au début, malgré la chaleur qui est trop forte à mon goût, malgré la poussière, la fumée, et la pollution qui me font tousser... je voudrais continuer à donner des cours aux femmes et peut-être aussi encore aux enfants.

Comme on dit ici : Inch Allah !

Moi je dis : on verra…"

Cet article est lié aux thèmes suivants :

Aide à la scolarisation | Alphabétisation, Bibliothèque | Bénévolat |

Répondre à cet article


Plan du site : 1. L’association | 2. Nos actions | 3. Nous aider | 4. divers | 5. Le blog | 6. Katibougou Kibaru | 7. Press Book |
Mentions légales |Nous contacter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | ALAD'in